Une carrière dédiée aux politiques sociales et à la pauvreté : retraite du Prof.  Jean-Pierre Tabin

D’abord travailleur social, Jean-Pierre Tabin développe ses compétences de recherche comme chargé de recherche au Centre social protestant de Lausanne et en étudiant la politique sociale à l’Université de Genève puis à celle de Fribourg où il obtient son doctorat. Il poursuit son parcours professionnel comme professeur à la Haute école de travail social et de santé (HETSL), qui fait partie de la HES-SO. Au fil des années, il y devient non seulement le doyen du Laboratoire de recherche santé-social (LaReSS), mais encore un chercheur incontournable à l’échelle internationale pour ses nombreux travaux notamment en lien avec les politiques sociales, la pauvreté ou le non-recours aux droits sociaux. Reconnu pour son expertise, Jean-Pierre Tabin a siégé dans de nombreuses commissions au sein des Hautes écoles et de la société civile. Professeur invité notamment aux Universités de Lausanne, de Berkeley, de Ouagadougou et de New South Wales à Sydney, il a encadré les travaux de thèse de jeunes chercheur·es qui occupent aujourd’hui des postes de professeur·es.

Le Centre LIVES salue son importante contribution dès la création du Pôle de recherche national LIVES en 2011. Comme membre du projet de recherche « Surmonter la vulnérabilité face au chômage: possibilités et limites des politiques sociales dites actives » puis « Aux frontières de l’Etat social », Jean-Pierre Tabin est un pilier de notre institution et s’est pleinement engagé dans le Centre ainsi que pour la formation des doctorant·es et dans les activités académiques. Notamment, sa participation en 2012 aux Journées de réflexion à Charmey avait été une occasion enrichissante de penser les politiques sociales dans une perspective des parcours de vie. Ses analyses critiques ont participé à enrichir le débat académique du Centre. Le Colloque Pauvreté est également un des évènements phares auxquels le Prof. Tabin a contribué, en attirant près de 300 personnes par jour pour ses 3e et 4e éditions.

En 2021, Jean-Pierre Tabin apporte une nouvelle dimension au Centre LIVES en lui associant un projet novateur qui met la recherche scientifique directement au bénéfice des citoyen·nes. Grâce au site internet « jestime.ch », les Romand·es bénéficient d’un point d’entrée unique ainsi que d’un calculateur en ligne pour évaluer leur éligibilité aux prestations sociales du système suisse de la protection sociale. Ce projet revêt un intérêt tout particulier puisqu’il permet d’informer le public sur ses droits sociaux. Ce sont des ressources qui permettent de combattre la vulnérabilité.